Il est gonflé


– Vous savez quoi, j’me barre.

Après sa tirade, il prit une grande inspiration puis ferma la bouche. Il gonfla ses joues, puis il souffla fort, si fort dedans, qu’elles continuèrent de s’agrandir. Tant et si bien que, telles deux ballons, elles l’emportèrent vers le haut et il s’envola.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.