Un mois pour un cadeau – Résultat

Et voilà, ça fait un mois que j’ai lancé le défi d’écriture poétique. Pour rappel, il s’agissait d’écrire un poème sur le thème de la paix, et de l’offrir pour Noël en le publiant sous licence libre. Rien à gagner si ce n’est un peu de satisfaction.

Nous étions quatre à relever le défi, nous ne sommes que trois à l’arrivée. Je l’annonce donc officiellement, Gee ne tient pas ses promesses. Place donc aux résultats de ce mois d’écriture plus ou moins acharné.

Voilà en premier le poème d’Iceman, sous licence CC-BY 3.0 (c’est ce que j’ai supposé vu que tu ne m’as pas précisé de licence).

Du haut des cimes des sapins
Je vous observe, décimés
Me tendant parfois les mains
Mais plus souvent à me viser

Mon plumage autrefois blanc
S’est teinté du gris des esprits
Maculé même de votre sang
Mais je n’en suis pas plus aigrie

Je virevolte pour vos sourires
La branche d’olivier au-devant
J’irai même jusqu’à rire
Pour que la paix soit au levant

Ici, on me nomme colombe
Un patronyme un peu surfait
Mais qu’a fait cousine palombe
Pour qu’elle n’ait jamais la paix

Iceman

Voilà ensuite le poème de Frederic Bezies. Bon, ok, ce n’est pas un poème. Mais presque, et puis l’effort est là, alors je valide. Sous licence CC-0.

N’étant pas poète, je suis resté dans un genre qui me convient, l’ironie et le cynisme.

C’est très court, mais tellement dans l’esprit de Noël 🙂

C’est quoi la paix ?
C’est quand rien ne se passe.
C’est quoi la paix ?
C’est quand personne ne trépasse.

C’est quoi la paix ?
Un idéal auquel on voudrait arriver.
C’est quoi la paix ?
Quand tu arrêteras de m’embêter !

Frederic Bezies

Et enfin le mien. Que j’ai bricolé tout à l’heure, parce que j’étais en grand manque d’inspiration pendant ce mois. Comme d’habitude en licence CC-0. Je pense qu’il est grandement améliorable, n’hésitez pas à vous l’approprier.

Cette flamme brûle et consume.
Elle se répand, devient brasier.
Pour ceux qui osent la toucher,
Rapidement, elle les enflamme.

Dans leur cœur flamboie ce feu bleu.
Le croyez-vous si dangereux
Pour refuser de le souhaiter ?
C’est cela que vous devriez
Prendre. Le temps d’imaginer
Les conflits êtres consumés,
Coups et violences s’évaporer,
Enfin les gens se regarder.

Je vous parle d’un incendie
Qui fait des ravages précis.
Il ne détruit que la haine.
Je vous parle de la paix.

Phigger

Je vous souhaite donc de bonnes fêtes de fin d’années, et peut-être que je remettrai ça l’année prochaine ^^

Enjoy

2 réflexions sur « Un mois pour un cadeau – Résultat »

    1. Je sais pas si je dois comprendre que tu parles de la naïveté du texte ou de la faiblesse de construction du poème…
      En même temps, quand on prend notre différence d’âge, ça peut s’expliquer facilement du coup ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *