Quelques auteurs de Fantasy #1

J’avais envie de vous parler de quelques auteurs que j’apprécie particulièrement. Ce sera de la fantasy, vu que c’est le principal genre que je lis. Et également, pour bien commencer j’ai choisir de privilégier des auteurs francophones.


Pierre Pevel

Aaah, la plume de Pierre Pevel… Il réussit à maintenir un tel suspens, tout du long de ses romans, que l’on finit à bout de souffle. Surtout qu’il y a toujours un voile de mystère, et que bien sûr les révélations n’arrivent qu’en fin de tome. Avant d’être suivies par le commencement de l’intrigue du tome suivant, histoire de nous rendre suffisamment impatients.

Pevel écrit uniquement de la fantasy, si je ne me trompe pas. Mais les styles divergent toujours un peu. On reste généralement dans de l’épique, avec quelques héros très puissants, surtout dans Les Lames du Cardinal, dont je n’ai lu que le premier tome, mais qui est une superbe épopée aux moments d’actions faisant fortement monter la tension. Dans Le Paris des Merveilles, le ton est un peu plus joyeux, pour coller à cet univers un peu féerique que l’auteur accole à la capitale. À l’inverse, dans Haut-Royaume, Pevel essaye de pencher vers une face plus sombre de sa plume. Il n’arrive pourtant pas à trop s’éloigner de son style habituel, mais il réussit à imposer un puissant suspens dès lors que l’on remarque que l’histoire ne sera que pleine de rebondissements et de révélations.

Pen of Chaos

Oui des fois j’ai un humour bête… Souvent même. Et j’aime le Donjon de Naheulbeuk. De la light fantasy que l’on ne saurait définir autrement. Des aventuriers improbables qui finissent par faire tout un tas de conneries. À l’origine en bandes audio disponibles sur le site de PoC, l’univers a été très développé. Ce qui a donné lieu à une évolution de l’histoire en romans, puis à une adaptation de l’histoire en BD, d’autres BD avec des infos sur l’univers, une adaptation en série animée et un jeu vidéo tous deux encore en production, et surtout au jeu de rôle Naheulbeuk. Que je fais jouer régulièrement à mes amis, et franchement on se marre plutôt bien.

Alain Damasio

Une des plus belles plumes que j’ai jamais lues… Alain Damasio, c’est un amoureux de la langue française qui la met magistralement en œuvre, dans un roman de SF/anticipation pour La Zone du Dehors. C’est pas de la fantasy, mais le livre s’attaque aux mêmes problématiques que 1984 et à d’autres encore, alors j’étais bien obligé de le citer. Damasio joue clairement sur une scène politique, mais c’est si bien écrit… Et l’histoire se laisse lire même si l’on n’a pas trop envie de réfléchir.

Son deuxième roman, La Horde du Contrevent, est un mélange de beaucoup trop de genres. On y retrouve des éléments de fantasy, dans un étrange univers balayé par des vents violents, où les hordes ont depuis toujours cherché à atteindre le bout du monde. Art de la plume, histoire tendue et quelques critiques politiques font de ce livre un chef-d’œuvre.

Son dernier livre publié est un recueil de nouvelles : Aucun souvenir assez solide. Là encore, Damasio joue de son art avec une force surprenante, on se laisse bien trop emporter par les mots qui nous font vivre des expériences toutes plus étranges les unes que les autres. Parce qu’en plus la poésie et les métaphores y sont beaucoup plus présentes que dans ses précédentes créations ! À un tel point que la parole de l’auteur en devient parfois obscure… Mais on devine quelques messages politiques et sociétaux.

Pierre Bottero

Bottero écrivait des livres jeunesses. Mais quels livres ! Ils ont bercé mon enfance, mais m’accompagneront toujours pour le restant de mon temps sur cette Terre. Sa volonté d’écrire de la littérature jeunesse était entièrement assumée. Il souhaitait par là montrer un certain positivisme, associée à un peu de candeur, rendant le tout assez poétique.

L’art de Bottero était le multivers qu’il ne cessait de manipuler. Il faut indubitablement commencer par La Quête d’Ewilan, sa première série dans laquelle on découvre la beauté de la magie de l’Imagination. On fait également la rencontre de héros peut-être un peu naïfs, mais tellement attachants… Et à ne surtout pas rater, Le Chant du Troll. Il s’agit d’un roman graphique illustré par Gilles de Franscescano. Et là on découvre toute la puissance de la poésie de la littérature jeunesse… Il est abordé dedans le thème de la mort de manière tellement particulière, mais pourtant tellement positive… Ce livre restera un de mes livres préférés, le deuxième en fait derrière celui qui vient juste après.

Antoine de Saint-Exupéry

Comment, Antoine de Saint-Exupéry, lui qui a écrit Terre des Hommes ? Non ce n’est clairement pas de la Fantasy… Mais son œuvre la plus connue, Le Petit Prince, peut y être assimilée. Et quel livre ! Il s’agit de mon bouquin préféré, je le chéris énormément. Il offre une quantité incroyable de leçons de morale, le tout mâtiné d’énormément de poésie, et surtout d’un rappel de la candeur de l’enfance. Si je devais vous conseiller un unique livre, ce serait celui-ci.

Pour information, le livre a été publié en 1943, et Antoine de Saint-Exupéry est décédé en 1945. Le livre devrait être libre de droit depuis 2015, mais il se trouve que les éditeurs ont réussi à négocier les prorogations de guerre : un auteur décédé à la guerre voit la durée de ses droits d’auteur être prolongée. Je pense que Saint-Exupéry est très heureux de l’apprendre, là où il est… Du coup, pour la France il faudra attendre 2032, ce qui en plus permet à ses héritiers d’en profiter pour essayer de transformer le personnage du petit prince en marque. Et donc se faire plein de thunes dessus. Mais au Canada, le livre est libre de droits depuis 1995.


Ce sera tout pour cet article. Je dois bien avoir d’autres auteurs francophones dans ma bibliothèque, mais si ils ne me sautent pas aux yeux c’est que leurs œuvres ne m’ont pas assez marqué. Je précise d’ailleurs que j’ai parlé ici uniquement d’auteurs ayant suivi le circuit classique du livre, sinon j’aurais pu citer Erwan Jade, pour ses nouvelles disponibles librement sur Atramenta.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *