Portrait à la peinture


– Ne vous inquiétez pas, nous sommes presque terminés.

Après ces mots, le peintre se repencha sur sa toile. En face de lui, la duchesse lui sourit et hocha la tête, avant de reprendre la pose. L’artiste s’appliquait, avec une concentration extrême. Il lui fallut encore plus d’une dizaine de minutes, avant d’enfin appliquer la touche finale d’un coup de pinceau.

– Et voilà !

Soudainement, sa peau se flétrit et vira au gris, tout son corps se dessécha et s’effondra de son tabouret, ses vêtements flottant autour. Pendant un instant, le visage de la duchesse se tordit, avant d’arborer une expression d’intense satisfaction. Elle leva les bras au-dessus de sa tête, s’étira. Puis, ses lèvres s’étendirent en un sourire mauvais alors que ses yeux brillaient d’une joie malsaine.

– Ah, enfin…

Sur le tableau, on lisait l’horreur sur le délicat visage peint de la noble femme.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.