Poèmes courts #1

Cette fois, je rassemble de courts poèmes. Non pas que je les trouve trop courts, puisqu’il m’est déjà arrivé d’en publier de très courts. Juste que je n’ai pas souhaité les publier individuellement, ou encore que je ne les ai pas trouvés qualitativement suffisants.


Confier ses larmes au vent,
Sa misère au temps,
Et faire un pas en avant.

 

La beauté d’un chêne
N’est pas de celle qu’on enchaîne
Avec les mots.

 

Une mesure de métal fondu,
Brûlant, coule froidement sur le cœur.
Elle l’entoure calmement de chaleur,
Gelant dans le feu notre beau vécu.

 

Gigantesque, énorme, géantissime
Petite flamme.
Torrent de lames
Affûtées comme un hymne.

Souffle, coup de vent, ménage est fait
Mais nécessitera le balais.

Désert, vide et vautours.
Tremblements,
Tremblements tout autour.
Égarement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *