Parler de bonheur…

Le bonheur serait-il si simple à trouver ? Il est si facile d’apprécier ce que l’on a, et tellement plus épanouissant que d’envier ce que l’on n’a pas. Apprécier d’être au chaud chez soi quand il pleut dehors. Apprécier les premiers rayons de soleil après l’hiver. Apprécier le rythme des saisons, le chaud après le froid, le froid après le chaud. Être optimiste en fait, se rappeler que les choses pourraient être pires. Se dire que l’on est en vie, et que c’est déjà merveilleux. Est-ce là la réelle clef du bonheur : il en faut peu pour être heureux ?

2 réflexions sur « Parler de bonheur… »

    1. Ouh, t’étais parti dans les spams, j’ai bien fait de vérifier ^^

      Vraiment, je pense que réussir à rentrer dans cet état d’esprit permet de s’ouvrir les yeux et de profiter bien plus du reste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *