Origami


Retournant la feuille, il fit un nouveau pli dans le papier, bien droit. Il le marqua soigneusement. Il prit quelques secondes pour vérifier qu’il l’avait bien exécuté, puis passa au pli suivant. Il continua pendant un temps, s’arrêtant de temps en temps pour éloigner son ouvrage et l’évaluer d’un regard critique.

Apparut une tête, puis une queue, puis une aile, puis une autre aile. Finalement, il tint dans ses mains un oiseau tout de papier blanc, un ouvrage délicatement façonné par la patience et le travail minutieux.

Il se pencha, et souffla dessus. L’origami sembla prendre vie, dépliant et repliant ses ailes, penchant son cou et remuant la queue. Après quelques secondes, il prit son envol. Dans la pièce, il rejoignit une multitude d’autres créatures de papier qui s’agitaient un peu partout.

Se déliant les doigts, et se massant la nuque, le grand homme origami, tout en carton brun, attira une nouvelle feuille et réfléchit à sa prochaine pièce.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.