Les braqueurs de temps


Dans un monde où le temps est une monnaie… Les personnes s’échangent des minutes, des heures, des jours, voire des mois de vie pour payer biens et services. Les ultrariches vivent depuis plusieurs centaines d’années. Ou peut-être plus ? Qui peut le savoir, à part eux-mêmes. Ils mettent à profit ce temps pour en accumuler encore plus. Pendant ce temps-là, les populations précaires vivent 40, 30, ou 20 ans…

Le couple, élégamment habillé, sortait du cinéma. Par la main, ils tenaient leur fils de même pas une dizaine d’années. Ils discutaient et riaient du film qu’ils venaient de voir. Voulant rentrer au plus vite, ils passèrent par une petite ruelle obscure.

Ils furent interrompus par un vieillard. Le dos courbé, la démarche arthritique, les vêtements miteux, la barbe broussailleuse, il tenait dans sa main gauche une canne pourrie. Et dans la main droite, il brandissait un revolver.

– Eh, vous là ! Donnez-moi du temps ! Tout de suite ! J’ai presque plus rien

Il bégayait et avait du mal à articuler, par manque de dents. Il s’agita en postillonnant, se déhanchant bizarrement à cause de ses articulations limitées. Il brandit sa canne en l’air pour les haranguer :

– Allez, allez, plus vite que ça !

Quelques minutes plus tard, un homme ressortit d’un côté de la ruelle. D’un âge avance, il portait des vêtements miteux et une barbe broussailleuse, mais se tenait fièrement le dos droit. De l’autre côté, un couple ressortit en tenant un enfant par la main. Quelques rides s’étaient creusées sur leur visages effrayés.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.