Le joueur de flûte et la joueuse de luth


Il se tenait d’un côté de la clairière. Au son de ses notes mélodieuses, ses vagues de rats couraient et s’agitaient en tout sens. C’était une danse un peu sauvage mais néanmoins gracieuse, faite de tourbillons et de plongeons. La musique finit par s’arrêter.

En face, elle commença jouer. Le pincement des cordes résonna, élégant. En rythme réagirent une foule de grenouilles, diverses et colorées. Leur danse était étrange et saccadée, les amphibiens sautant par-ci, par-là, au gré du rythme de l’instrument. Et finalement, elle laissa sa place.

Il recommença à jouer, et ils échangèrent ainsi pendant un long moment. Leur troupe dansa tour à tour, et il sembla que, lorsqu’ils échangeaient très rapidement, rongeurs et amphibiens dansaient ensemble.

Finalement, ils posèrent leur instrument. Une voix proclama :

– Et le vainqueur de cette quatrième édition du tournoi des joueurs animaliers est…


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.