Le cristal du temple


Il était enfin arrivé au cœur du temple. Franchissant la dernière porte, il vit la salle se révéler à lui. Vaste, ses murs étaient couverts de bas-reliefs. Une foultitude de colonnes finement sculptées soutenaient le haut plafond. Et au milieu, illuminant la pièce d’une lumière bleutée, flottait un cristal magique de la taille de sa tête.

Il s’en approcha, le fixant avec fascination. Il ne pouvait en décoller son regard. Approchant, il sortit un grand sac de cuir. Lentement, il mit ses deux mains dessus, bouche bée. Il s’en saisit.

Soudainement, la structure entière se mit à trembler, la poussière à tomber du plafond. Des fissures s’ouvrirent, et en un rien de temps tout s’effondra dans un nuage de poussière. Toussant, il finit par récupérer la vue en même temps qu’il perdait l’équilibre et tombait sur ses fesses. Il sentit le sol se soulever dans les airs.

Autour de lui, d’immenses doigts de pierre se recourbèrent, lui interdisant de sauter. Très vite, il se retrouva à des dizaines de mètres de hauteur. Une immense masse de roche se dressa devant lui. Des yeux de feu s’ouvrirent, qui lui fixèrent. Sans aucune hésitation, la main sur laquelle il se trouvait se rapprocha du visage qui se dessinait devant lui. Quelques secondes avant qu’il ne s’écrase sur la façade de pierre, celle-ci se suffira en une gueule d’enfer, et il fut projeté dans une bouche gigantesque, une bouche de lave et de feu. Alors, sa respiration se débloqua enfin et il hurla.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.