La sieste


Roulée en boule, elle se reposait. Sa respiration, lente et profonde, soulevait son torse. Elle-même était soulevée et rabaissée au même rythme, mais par l’immense flanc sur lequel elle était appuyée. Le ventre de la créature lui tenait agréablement chaud, tout rouge et tout moelleux. Elle dormait paisiblement contre son dragon-doudou.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.