Facteur


« Dring dring » fit la sonnette du vélo alors qu’il arrivait au coin de la rue, calme et arborée de la petite ville anglaise. Le facteur fit crisser ses freins en s’arrêtant devant la boîte aux lettres. Il se pencha par-dessus son guidon et attrapa quelques enveloppes dans son panier. Après les avoir déposées rapidement, il repartit tout aussi rapidement d’un tour de pédale.

Arrivant au bout de la rue, il vira brutalement dans une ruelle, et disparut à la vue.

La porte au fond du tunnel humide s’ouvrit soudainement. En émerga un vélo monté d’un postier. Il ralentit devant 2 rescapés protégés de masques à gaz, et sans s’arrêter leur jeta une grande enveloppe marron. Il tourna ensuite à un coin.

« Dring dring »

Sur une station spatiale en apesanteur. Dans un immense château empli d’échos. Au cœur d’une jungle luxuriante. Dans un désert de glace balayé par les vents.

Quand on connaît les bons chemins, par exemple quand on est postier, on peut voyager rapidement à travers les mondes.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.