Catégorie : Écriture

  • Connexion

    La pièce était vaste et silencieuse. Semi-obscure, elle n’était éclairée que par quelques lampes tamisées intégrées au plafond. Les murs, le sol, toutes les surfaces étaient lisses. Des dizaines et des dizaines de gros câbles arrivaient par les côtés, et cheminaient vers le centre. Ils s’enfouissaient alors dans la machine qui y trônait, et qui […]

  • Astreinte

    Romaric buvait tranquillement un chocolat chaud en lisant un livre, assis sur son fauteuil, devant un bon feu de bois. Son chat ronronnait à côté, sur le tapis. Il prit une gorgée avant de tourner une page. – VOUS ÊTES D’ASTREINTE. VOUS ÊTES MOBILISÉ SUR UNE URGENCE. VOUS ALLEZ ÊTRE TÉLÉPORTÉE. La voix désincarnée avait […]

  • Pêche au soleil

    Armel arriva dans le dortoir obscur et minuscule. Il enfila sa tenue de protection. Elle était trop grande pour un enfant de douze ans, mais il avait l’habitude. Tous les soirs, il venait la mettre. Ensuite, il ressortit dans le couloir et se dirigea vers l’escalier raide et métallique au bout, traînant un grand sac […]

  • La robe

    Elle s’avança sous le regard des autres invités. Tous l’admiraient. Elle resplendissait, elle imposait, mais surtout sa tenue impressionnait. C’était une robe flamboyante d’oiseaux, volontaires, bien sûr, qui la paraient d’une multitude de couleurs. Les plumes suivaient élégamment ses mouvements. Évidemment, un plaisantin voulut lui jouer un mauvais tour. Le bang d’un bouchon qui saute […]

  • Salle de shoot

    – Et ils sont nombreux, là-dedans ? L’inspectrice regardait autour d’elle, l’air sévère. Athlétique, d’une carrure imposante, on ressentait son assurance et sa compétence. Elle montait un petit escalier, suivant la gérante, beaucoup plus discrète, qui lui répondit : – Ça dépend des jours. Aujourd’hui c’est plutôt calme, ils sont moins d’une dizaine. Parfois, on […]

  • Rien qu’un rêve

    – Qu’est-ce que… Où suis-je ? – Vous êtes dans un rêve, Votre Majesté, répondis-je. Et en même temps, un peu plus que ça. Il flottait en face de moi, l’air confus. Ses habits étaient ternes, oubliables. Mais malgré tout, il portait quand même sa couronne. Il fit volte-face pour se tourner vers moi. – […]