Bataille navale


La flotte naviguait, fendant les flots, une forêt de mâts couverte de voiles. Les bateaux étaient indénombrables, s’étendant à perte de vue dans la nuit. Prenant de la vitesse, ils s’élancèrent majestueusement dans les airs.

Ils grimpaient de plus en plus haut, ensemble, se mouvant avec grâce.

– Cible en vue !

Plus haut, descendant vers eux, apparut un monstre. Une pieuvre gigantesque, défiant l’imagination, des tentacules longs comme des fleuves et la tête grosse comme une montagne. Ses deux yeux ovales fixaient les pauvres ouvrages de bois qui osaient la défier.

– Virage à bâbord !

– Armez les canons !

– À mon commandement ! Feu !

La fumée de milliers de canons emplit l’espace, masquant la créature. On entendit le bruit des innombrables impacts sur la chair. Puis, commença le fracas du bois qui se déchire et des hurlements de douleur.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.