Les végans ont tout faux ? Analysons cette tribune

Il paraîtrait, d’après une tribune parue dans Libération, que les végans seraient dans le faux, se trompant lourdement dans ce qu’ils font, voir même qu’ils feraient plus de mal que de bien. Je vous propose d’analyser ensemble cet article, point par point.

Attention, c’est long. Parce que j’ai repris tout l’article. Vous pouvez aussi aller lire uniquement ma petite conclusion en fin d’article, le dernier paragraphe. Continuer la lecture de « Les végans ont tout faux ? Analysons cette tribune »

Portrait à la plume

Ce qui marque avant tout, ce sont ses yeux. D’un bleu profond, ils sont surlignés de sourcils fins mais au tracé fort et souple à la fois, tel un accent posé sur son regard. Le mien glisse ensuite sur son nez qui se tient très légèrement retroussé. On descend ensuite sur ses lèvres fines qui, sous l’effet de sa concentration, se plissent doucement vers le bas. En continuant la désescalade vient le menton, plutôt large et arrondi, marquant le centre d’une mâchoire quelque peu carrée. Le tout est surmonté d’un front ni trop haut ni trop bas, un peu plat sans l’être trop, et encadré d’une abondante chevelure brune, lisse et lui descendant sous les épaules.

Alors que mon regard s’attarde un peu trop, les détails de ce visage, que l’on devine facilement expressif, apparaissent. Cette fossette, très peu marquée, créant un plat au niveau du menton. Ces ombres allongées, trahissant un creux au milieu des joues. Ce sourcil qui se hausse élégamment. Ces yeux qui pétillent lorsque les coins de sa bouche se relèvent en un agréable sourire. Ces petites marques entre la commissure des lèvres et les narines, démontrant que le susdit sourire est récurent. Cette petite fossette verticale entre la lèvre supérieure et le bas du nez.